• Cafougnette

    Le petit Cafougnette discute avec un copain dans la cour de l'école.
       - T'as d'mindé quoi, ti, à ch'Père Noël ?
       - Mi, j'ai d'mindé un train électrique, et ti ?
       - Mi, j'ai d'mindé des tampax !
       - Quo qu'ch'est cha ?
       - Jeun'sais nin ! Mais avec, té peux faire du vélo, du bidet, de
       l'gym et pis nager à l'piscine

       Cafougnette rencontre un camarade.
       - Cha va, Cafougnette ?
       - Bof ! J'ai interré m'belle-mère el'semaine passée !
       - Ah bon ! Quo qu'all' avot ?
       - Pas grand cosse ! Chinq caïelles, in'ne tape, in'ne gard'robe et
       pis gramint ed'fouffes !

       Cafougnette s'est perdu dans les bois. Il voit une petit cabane et
       il frappe à la porte :
       - Y'a quéqu'un ?
       - Ouais ! répond un enfant.
       - Tin père i est là ?
       - Nan ! I est parti y'a un quart d'heure !
       - Et t'mère, all'est là ?
       - Nan, all'est partie d'ichi au momint qu'j'arrivos !
       - Mais que famille ! O'n'êtes jamais insempe, alors ?
       - Nan ! Ichi, ch'est ches cabinets !

       Cafougnette rencontre un camarade.
       - Alors Cafougnette, t'as trouvé d'l'ouvrache ?
       - Ouais, mais ch'est terripe ! Faut s'léver à quatre heures ! Faut
       déchinde à six chints mètes ! Faut ouvrer al caleur ! Faut supporter
       ch'porion qui est toudis sus tin dos ! T'as vingt minutes pour
       minger ! T'as pas l'drot ed't'arrêter ! Et quand qu't'armontes, t'es
       tellmint mate que té t'laiches querre comme inne mouque jusqu'à
       c'que ch'revel i sonne à tros heures du matin !
       - Mais ch'est terripe ed'l'ouvrache parel ! Et té fais cha ed'pis
       quand ?
       - Ed'pis... d'main matin !

       C'est une institutrice qui est envoyée dans une école dans laquelle
       les enfants ont un langage patois prononcé. L'institutrice commence :
       - Bon, les enfants, vous allez me dire ce que vous avez eu comme
       cadeau de Noël.
       Un premier enfant lève la main et dit :
       - Mi, à Noël, j'ai eu inne poupée qui piche et qui cante.
       - On ne dit pas cela comme ça, dit l'institutrice. On dit: "Moi, à
       Noël, j'ai eu une poupée qui fait pipi et qui chante".
       Un autre enfant lève la main et dit :
       - Mi, à Noël, j'ai eu inne carette qui fonche à toute berzing.
       - On ne dit pas cela comme ça, dit l'institutrice. On dit :
       "Moi, à Noël,j'ai eu une voiture qui roule à toute allure".
       Un troisième lève la main et dit:
       - Mi, à Noël, j'ai eu in vélo.
       - C'est très bien, dit l'institutrice, et un beau ?
       - Nin, in fer.

       C'est un mec, à la tronche amochée, qui rencontre un copain à lui :
       - Qu'o qui t'arrive à tyzote, te n'a eune gueule toute abimée !
       - Ch'est m'femme qui m'avot mis eun coup d'gigot congelé din
       m'gueule....
       Ch'étot hier, m'femme elle étot lô en minijupe, et elle s'pinche din
       l'congélo pour prinde quet'cosse. Alors myzote ch'sais pô c'qui m'ô
       pris, j'onno pô pu résister et vlà ti pô que j'l'ô prise par derriere...
       Elle gueulot, elle gueulot comme in' vaque, alors myzote j'continuô
       eud plus belle. Et pis elle attrape eun gigot congelé et là ti pô
       que cteu folle dingue là, elle m'colle un coup sur m'gueule avec.
       - Bah brun alors, elle aime pô l'sexe t'femme ?
       - Si mais pô à Auchan...

       Ch'est deux copines qui rintent de l'ducasse complèt'mint bourrées.
       Ale passent devant ech'chim'tière et i n'a inne des deux qui dit qui
       pourrotent aller es soulager derrière inne tompe. Les vla parties.
       L'première qui a rien pris pour s'essuyer, décide d'inl'ver sin slip
       et pi d'esse frotter avec et dél j'éch'ter après.
       S'copine qui a des sous vétemints d'luxe et qui veut pas les
       esquinter, ale s'trouffe bin bénache ed trouver in ruban sur inne
       couronne qu'y'est sur inne tompe à côté, et ale sin sert pour s'essuyer.
       Après tout cha ale rintent à leu maisons.
       El l'end'main, ch't'homme del première i téléphone à ch't'homme del
       deuxième et i dit :
       - I va falloir surveiller nos femmes, l'mienne ale est rintrée sans
       maronne el nuit dernière !
       - Cha ch'est rien, qui dit l'aut', l'mienne ale est rintrée avec
       inne carte coinchée intre ses fesses dou qu'ch'étot écrit : "d'el
       part ed tous ch'eux del brigade ed pompiers, in n't'oubliera jamais".

       Cafougnette se rend au commissariat et déclare :
       - Monsieur l'commissaire, em'femme all' a disparu !
       - Depuis combien de temps ?
       - Cha va bétôt faire un an !
       - Et c'est seulement maintenant que vous venez signaler sa disparition ?
       - Bin, j'osos pas l'croire !

       Madame Cafougnette vient d'avoir son permis. Elle s'engage à
       contre-sens sur l'autoroute.
       - Mais i sont maboules ed'rouler si vite ! Et i n'savent té pon
       rouler à droite, binde ed-niqu'doules !
       Finalement, elle se fait intercepter par la police.
       - Ej'm'in doutos qu'j'allos vous vir ! I m'faijottent tertous des
       appels ed'phares !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :