• L'enfant du pays

    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Enfant du pays" et de son tournage !

    Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

     

     

    Une trilogie?

    Secret de tournage sur L'Enfant du pays

    René Féret considère L'Enfant du pays comme une suite logique de deux autres films : La Communion solennelle (1977) et Baptême (1990) :"L'enfant du pays est le troisième volet d'une mémoire familiale à caractère autobiographique."

     

    Le Nord-Pas de Calais

    Secret de tournage sur L'Enfant du pays

    Originaire du Nord-Pas de Calais, le réalisateur y tourne la plupart de ses films. Il dit à ce propos : "J'aime tourner dans le Nord-Pas de Calais. Pas seulement parce que j'y trouve et retrouve les lieux de mon enfance mais parce que tout est facile dans ce pays. Les gens sont adorables, abordables. Les gens sont incroyables."

     

    Le choix des comédiens

    Secret de tournage sur L'Enfant du pays

    Le réalisateur a engagé des comédiens professionels rencontrés de longue date et habitués de ses films commeSonja Saurin (La Place d'un autreLes Frères Gravet) mais aussi des amateurs et débutants recrutés grâce à une annonce dans le journal La Voix du Nord qui donna lieu à 500 candidatures.

     

    René Féret producteur

    Secret de tournage sur L'Enfant du pays

    Depuis Rue du retraitRené Féret a recours à sa propre société JML Productions pour financer ses films.

     

    C'est l'histoire d'une enfance et d'une adolescence qui s'expriment à travers une centaine de petites séquences se passant dans les années quarante, cinquante et soixante dans une famille modeste du Pas-de-Calais.

    Paul, le personnage principal qu'on retrouve à cinq, treize et dix-huit ans, est le fil de ce récit éclaté qui fonctionne dans le désordre du souvenir.
    Les rencontres, les joies, les appréhensions, les premières amours, les amitiés, les déceptions, les rapports fraternels, les relations avec les parents, la découverte d'une vocation d'acteur et d'auteur, tout se mélange pour former le tissu irremplaçable d'un destin ordinaire dont les particularités renvoient le spectateur à sa propre histoire.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :